paris' best hidden gardens

Les meilleurs jardins cachés de Paris

Paris est célèbre pour ses magnifiques parcs et jardins. Le fait que certains n’aient pas encore été découverts les rend encore plus beaux.
Cependant, les jardins les plus populaires comme les Tuileries et le Luxembourg peuvent être surpeuplés, ce que beaucoup d’entre nous veulent éviter de nos jours…

Jardin des Tuileries
Luxembourg Garden

Parmi les plus de 450 espaces verts de la ville, on trouve des jardins cachés qui ne sont visités que par ceux qui en ont la connaissance. Venez dans ces jardins parisiens cachés et profitez de la verdure et de la tranquillité.
De nombreux jardins cachés fleurissent dans les arbres calcaires de la capitale française. Ici, nous vous dévoilons les jardins cachés et les plus beaux.

Square Saint – Gilles Grand – Veneur Pauline – Roland

Square Saint-Gilles Grand-Veneur Pauline-Roland – 9 rue du Grand-Veneur, 75003 Paris


Bien qu’il ne soit plus un secret absolu, ce jardin du Marais oriental est encore peu connu. Situé au milieu de nombreux hôtels particuliers historiques, le jardin public comporte de petites pelouses, des rosiers grimpants et des bancs romantiques.

C’est l’endroit idéal pour une pause ensoleillée dans l’après-midi ou un pique-nique décontracté, avec des friandises du Marché Bastille tout proche. Le marché en plein air qui ouvre le jeudi et le dimanche jusqu’à 14h30 sur l’avenue Richard Lenoir.

Jardins des Archives Nationales

Jardins des Archives Nationales – 87 Rue Vieille du Temple, 75003 Paris


En vous promenant dans le Marais, votre attention peut être attirée par la cour ornée des Archives Nationales. Cependant, peu de gens se rendent compte qu’un magnifique jardin secret est caché derrière des murs.

Accessible par un portail situé dans le coin extrême droit de la cour. Le jardin a été créé en rejoignant les anciens jardins des hôtels particuliers qui entourent cette rue des Francs-Bourgeois et la rue Vieille du Temple.

Hotel Particulier Montmartre

23, avenue Junot, Pavillon D, 75018 Paris


Vous devrez monter au sommet de la Butte Montmartre pour découvrir l’un des plus beaux endroits cachés de Paris. Derrière la rue Junot se trouve un grand jardin avec un terrain de pétanque à l’ancienne et un potager. Dans cette ancienne maison de campagne dessinée par Pierre Lacroix, les habitants y viennent pour passer de longues soirées d’été avec des cocktails et des repas gastronomiques à table. Le chef Louis Ricard propose un menu de saumon mariné avec des betteraves crues et des radis noirs, ou de dorade marinée au Kalamansi servie avec des légumes de saison. Un menu intemporel.

La Boîte à Images au Jeu de Paume


La terrasse panoramique du Jeu de Paume se trouve au milieu des tilleuls et des fleurs. Cachée dans le Jardin des Tuileries, la Boîte à Images sert de délicieux plats de rue japonais, des gyozas aux donburis au poulet mariné et poké. Imaginée par Hana Bento, dont les recettes touchent à la tradition culinaire japonaise avec l’arsenal du savoir.

Jardin Anne Frank

Jardin Anne Frank – 14P Impasse Berthaud, 75003 Paris


Une petite rue en amont du Centre Pompidou vous mènera à ce charmant jardin secret. C’est une autre collection de vieux jardins d’hôtels particuliers. L’un d’entre eux est aujourd’hui le Musée d’art et d’histoire du judaïsme, d’où le nom du jardin en l’honneur du héros du journal de la Seconde Guerre mondiale. Le parc possède d’autres recoins cachés pour un sentiment de bonheur vert ainsi que des bancs romantiques sous de jolis belvédères.

Maison de l’Amérique Latine

217, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris


Sur le boulevard Saint-Germain, la Maison de l’Amérique Latine a tout le charme d’une maison bourgeoise du XVIIIe siècle tout en se consacrant à la culture latino-américaine. Les passants pouvaient se promener devant lui, sans savoir qu’il était là. Mais en entrant, les portes mènent à une terrasse ombragée dans le style traditionnel français. De plus, le chef Thierry Vaissière propose des douceurs à ses invités, comme le risotto al Verde aux asperges blanches.

Jardin Catherine Labouré

Jardin Catherine Labouré – 29 Rue de Babylone, 75007 Paris


Derrière un grand mur situé près du centre commercial Le Bon Marché, rive gauche, se trouve cet ancien jardin et champ de légumes d’un monastère du XVIIe siècle.
Le côté sud est entouré par les ruines du monastère. Et le parc continue son héritage aujourd’hui avec un jardin potager « pédagogique » et des arbres fruitiers largement répandus. Avant de vous rendre au jardin, vous pouvez prendre un café à emporter chez Coutume, l’un des cafés les plus populaires de Paris.

Musée Delacroix

6, rue de Furstemberg, 75006 Paris


L’appartement de Saint Germain des Pres, où Eugène Delacroix a vécu entre 1857 et 1863, est un lieu idéal pour passer du temps. Ses peintures, dessins, timbres et manuscrits sont exposés dans le jardin comme une retraite tranquille au cœur de l’architecture parisienne. Avec ses arbres fruitiers en fleurs et ses tulipes dans son jardin. Cette adresse secrète à Paris est le lieu où se côtoient les amateurs d’art les plus dévoués de la capitale.

Square Lionel Assouad

Square Lionel Assouad – 18 rue de Châtillon 75014 Paris


Bien que ce parc du 14ème arrondissement n’ait été ouvert qu’en 2000, ses racines horticoles remontent à 100 ans, à l’époque où la terre était située en dehors de Paris et servait à la culture des rosiers et des lilas. Aujourd’hui, il y a des bancs ombragés sous une pergola remplie de vignes pour s’allonger au soleil sur l’herbe ou pour lire et profiter du silence.

Square des Grès

Square des Grès –  57 Rue Vitruve, 75020 Paris


Pour un avant-goût de la campagne parisienne, cherchez ce petit jardin caché dans l’ancien village de Charonne dans le 20e arrondissement. Camouflé par un grand mur et un ensemble de petites maisons. Ce jardin secret comprend de jolis belvédères, des arbres fruitiers et des coins salon confortables. Après avoir visité le parc, vous pouvez prendre un verre sur le toit du populaire Mama Shelter Hotel, situé à quelques pas de là.

Mama Shelter Hotel Terrace

Square Roger-Stéphane

Square Roger-Stéphane – 7 Rue Juliette Récamier, 75007 Paris


Caché au bout de la ruelle piétonne du quartier Saint-Germain, ce petit espace vert est peut-être le plus proche d’un véritable jardin secret à Paris. Vous pouvez également profiter d’un moment de tranquillité idyllique en vous promenant sur le terrain d’un ancien monastère avec ses sentiers sinueux ou vous détente sur des bancs isolés.

Rose Bakery au Musée de la Vie Romantique

16, rue Chaptal, 75009 Paris


Conçu par Émilie Bonaventure, c’est un chef-d’œuvre de pâtisseries saines situé au sein du Musée de la Vie Romantique. Au cœur de l’hôtel Scheffer-Renan, au milieu des rosiers et d’une mer de campanules violettes. Ceux qui trouvent leur chemin ici ont la possibilité de manger de délicieux muffins ou un petit déjeuner aux œufs brouillés.

Café Renoir

12-14, rue Cortot, 75018 Paris


Au sommet de la colline, à deux pas de la place du Tertre, le musée de Montmartre et les jardins Renoir dominent la vue sur Paris. Parmi les lis, les roses et les arbres fruitiers, le Café Renoir attire les gens de toute la capitale avec ses pâtisseries, ses snacks salés et ses boissons fraîches, ainsi que son jardin luxuriant juste à côté du Sacré-Cœur. La vue de la Vigne du Clos Montmartre ne fait que rendre la nourriture plus douce.

La Maison de Balzac


La maison et les jardins d’Honoré de Balzac, cachés de la vue, sont un chef-d’œuvre érigé sur la colline de Passy. L’auteur y vécut entre 1840 et 1847 pour échapper aux agents de recouvrement et pour écrire un chapitre de la Comédie Humaine surplombant la Tour Eiffel. Le jardin d’environ 7000 mètres carrés est orné de tilleuls et d’arbres fruitiers. Des objets personnels sont exposés à côté des œuvres que l’auteur a notées. De plus, en été, le musée et un parc rénové ouvrent leurs portes.

47, rue Raynouard, 75016 Paris

Musée Zadkine


Dans une rue tranquille de la rue d’Assas, se cache une tranche de tranquillité peu connue. C’est un musée consacré à l’œuvre du sculpteur russe Ossip Zadkine et maître du cubisme entre 1928 et 1967. Il est ouvert tous les jours, sauf le lundi ; un droit d’entrée n’est perçu que lors d’une exposition. Ne manquez pas le musée Zadkine, son ancienne maison et son atelier. Les espaces de galerie éclairés et la façade de verre donnent sur un jardin idyllique.

100, bis Rue d’Assas, 75006 Paris

Jardin japonais du Panthéon bouddhiste

19 Avenue d’Iéna, 75116 Paris

Il est facile de passer sans se rendre compte que l’hôtel particulier d’Alfred Heidelbach, caché dans l’avenue d’Iéna, se trouve là. A côté du musée Guimet, le Panthéon bouddhiste abrite une collection de plus de 250 objets japonais. Vous pourrez également y déguster le thé traditionnel de Nakaura Masa (chashitsu). Des cerisiers japonais, des azalées, des bambous nains, des pins, des nana gracilis et des fougères poussent en quelque sorte au cœur de Paris. Un petit goût de Tokyo conçu par l’architecte franco-japonaise Agnès Latour-Kurashige.

Nous avons éclairé Paris avec quelques extraits de ses beautés cachées. Partout où vous faites un pas en visitant Paris, il y a une histoire et un moment. Les beautés cachées ont souvent plus de valeur. Choisissez votre propre lieu privé et immergez-vous dans l’art, la paix et la verdure. Souhaitez-vous avoir le sourire en lisant votre livre ou en sirotant votre café dans l’un de ces jardins.

Amusez-vous bien…